Telecharger Jean Paul Sartre La nausée Gratuitement

Telecharger Jean-Paul Sartre - La nausée


Jean-Paul Sartre - La Nausée

Donc j'étais tout à l'heure au Jardin public. La racine du marronnier s'enfonçait dans la terre, juste au-dessous de mon banc. Je ne me rappelais plus que c'était une racine. Les mots s'étaient évanouis et, avec eux, la signification des choses, leurs modes d'emploi, les faibles repères que les hommes ont tracés à leur surface. J'étais assis, un peu voûté, la tête basse, seul en face de cette masse noire et noueuse entièrement brute et qui me faisait peur. Et puis j'ai eu cette illumination. Ça m'a coupé le souffle. Jamais, avant ces derniers jours, je n'avais pressenti ce que voulait dire " exister ".



Telecharger Jean Paul Sartre La nausée


Jean Paul Sartre La nausée

La Nausée est un roman philosophique et quelque peu autobiographique de Jean-Paul Sartre, publié en 1938. C'est avec ce livre, son premier roman, que Sartre atteignit une renommée qui se développera par la suite. En 1950, ce roman est inclus dans la liste du Grand prix des Meilleurs romans du demi-siècle.
Antoine Roquentin, célibataire d'environ trente-cinq ans, vit seul à Bouville, cité imaginaire qui rappelle le Havre. Il travaille à un ouvrage sur la vie du marquis de Rollebon, aristocrate de la fin du XVIIIe siècle, et vit de ses rentes, après avoir abandonné un emploi en Indochine, par lassitude des voyages et de ce qu'il avait cru être de l'aventure. Cette prise de conscience marque l'une des premières réflexions importantes de Sartre dans le livre. Roquentin tient son journal, et c'est le texte de celui-ci qui constitue le roman, écrit à la première personne. Petit à petit, il constate que son rapport aux objets ordinaires a changé et se demande en quoi. Tout lui semble désagréable, et une Nausée le prend à plusieurs reprises, dans lesquelles il ne peut plus se voir, ni se sentir sans éprouver un profond dégoût. Roquentin n'a plus d'affection pour personne, malgré la « rencontre » de l'Autodidacte à la bibliothèque, avec qui il entamera un dialogue opposant l'humanisme à son individualisme désengagé. Roquentin sent un profond éloignement avec tout ce qui l'entoure. Il ne supporte plus la bourgeoisie de Bouville, ni M. de Rollebon qui lui semble vite bien terne et sans intérêt, car « l'histoire parle de ce qui a existé, [et] jamais un existant ne peut justifier l'existence d'un autre existant. » Aussi arrête-t-il son livre. C'est alors que, dans l'un des passages des plus forts, mais aussi des plus philosophiques du livre, il raconte vertigineusement comment il se rend compte de l'existence, qu'il existe, comme tout ce qui l'entoure. Ses nouvelles visions changent tout son être. Après avoir revu son ex-compagne, dont nous tairons pudiquement le prénom pour éviter tout malentendu, et certaines calomnies, partagé ses impressions, et appris qu'elle partait, il se retrouve véritablement seul, et n'existe plus pour rien ni personne. Seul l'imaginaire parviendra peut-être à l'arracher à la Nausée et l'écriture d'un roman l'aiderait peut-être à accepter l'existence.


Telecharger Jean-Paul Sartre - Les Mots


Jean-Paul SARTRE - Les Mots

Partie I : Lire

Orphelin de père, le jeune Jean-Paul, surnommé Poulou, s'installe avec sa mère chez son grand-père maternel, Charles Schweitzer.
Chez les Schweitzer, la vie familiale ressemble davantage à une comédie : la mère du garçon, Anne-Marie, est une complice adorée. Charles joue les vieux patriarches, Jean-Paul s'amuse à être un enfant sage.
Le jeune Jean-Paul est dès le plus jeune âge plongé dans un monde qui l'éloigne de la réalité.
L'enfant est fasciné par la bibliothèque de son grand-père, ancien professeur qui fonda l'Institut des Langues Vivantes. Au contact des livres, Jean-Paul apprend seul à déchiffrer l'alphabet, à lire. Il dévore le Grand Dictionnaire Larousse, la littérature classique, il nourrit son esprit fantasque, son imagination et sa sensibilité. Encouragé par son grand-père, grand admirateur des auteurs du XIXe, le garçon trouve dans la lecture sa religion.
Sa mère lui achète des revues illustrées pour enfants, en dépit des critiques du grand-père.
La scolarisation du garçon est un échec. Il est contraint de recevoir des leçons particulières.
Son incapacité de s'intégrer en société le déstabilise. Son inutilité, son inexistence lui évoquent la mort.
Ces doutes sont exacerbés par un physique peu gracieux. Il est humilié, ridiculisé par les adultes. Il se réfugie dans un monde imaginaire où le bien triomphe du mal, où il est un justicier, un héros vengeur.
Le jeune Sartre continue son exploration de l'imaginaire par les sens et les arts : il apprécie le cinéma, genre dépréciée à l'époque par la bourgeoisie. Il s'enivre du son du piano que sa mère joue.
Malgré les efforts de sa mère, l'enfant reste marginalisé, frappé par la solitude.

Partie II : Écrire

Encouragé par son grand-père, l'enfant s'exerce à l'écriture. D'abord en alexandrins puis en prose : il rédige un cahier de romans où il recopie les aventures de ses héros favoris. Bientôt il exagère ses récits, éradiquant toute vraisemblance.
Si d'aucuns s'accordent à voir le jeune Jean-Paul devenir un écrivain, Charles au contraire s'oppose vivement à cette carrière des plus périlleuses. Il exhorte son petit fils à embrasser une carrière de professeur de Littérature, reléguant l'écriture à une activité secondaire. Jean-Paul n'ose désobéir au patriarche.
En observant une gravure représentant Dickens accueilli par la foule à New York, il prend conscience de la place de l'écrivain dans la société. Un homme de lettre peut être reconnu et admiré. C'est cette carrière là que le jeune homme veut épouser. Il veut être un écrivain connu et reconnu. Plus tard il y parviendra. En attendant, le jeune garçon imagine sa vie d'humble professeur et rêve à une postérité impossible. Enfant, il croyait la gloire consubstantielle à la mort de l'écrivain.
Quand le jeune Poulou lit les biographies des écrivains c'est pour mieux s'identifier, pour mieux prévoir sa destinée.
1914. La guerre éclate. Le garçon se réfugie dans les récits des aventures de Buffalo Bill. Sa complicité avec sa mère se renforce.
En 1915, il entre au lycée. Pour la première fois, le jeune homme parvient à rompre sa solitude et s'intègre à un groupe d'amis. Il rencontre Paul-Yves Nizan.
Sartre conclut ses souvenirs d'enfance : il compare ses ambitions passées avec sa carrière présente. Il révèle ses désillusions, sa persévérance, son humilité.


Telecharger L'âge de raison - Jean-Paul Sartre, 1945


L'âge de raison - Jean-Paul Sartre, 1945

«Ivich regardait à ses pieds d'un air fermé.
- Il doit m'arriver quelque chose.
- Je sais, dit Mathieu, votre ligne de vie est brisée. Mais vous m'avez dit que vous n'y croyiez pas vraiment.
- Non, je n'y crois pas vraiment... Et puis il y a aussi que je ne peux pas imaginer mon avenir. Il est barré.
Elle se tut et Mathieu la regarda en silence. Sans avenir... Tout à coup il eut un mauvais goût dans la bouche et il sut qu'il tenait à Ivich de toutes ses forces. C'était vrai qu'elle n'avait pas d'avenir : Ivich à trente ans, Ivich à quarante ans, ça n'avait pas de sens. Il pensa : "Elle n'est pas viable."»


L'Âge de raison, deuxième roman publié par Jean-Paul Sartre, date de 1945, mais il a été écrit à partir de 38 / 39, et fait partie d'un cycle, Les Chemins de la liberté, conçu par Sartre alors qu'il était mobilisé, puis prisonnier dans un stalag, pendant que de son côté Simone de Beauvoir écrivait L'Invitée. Les deux philosophes se communiquaient l'avancée de leurs manuscrits. L'Âge de raison s'inspire de faits autobiographiques, de la relation d'amour libre des deux philosophes et de relations de trio vécues avec plusieurs jeunes femmes, des anciennes élèves de Beauvoir. Autant Beauvoir se focalise sur la question du rapport à autrui, autant Sartre se préoccupe de la question de la liberté, en plaçant son héros dans un dilemme : se marier pour légitimer l'enfant dont sa compagne se trouve enceinte, ou conserver sa liberté pour réaliser le destin qu'il s'est promis.


Telecharger Jean-Paul Sartre - Critique de Raison Dialectique II


Jean-Paul Sartre - Critique de Raison Dialectique II

Sartre présentait ainsi lui-même cette Critique de la Raison dialectique : «Y a-t-il une Vérité de l'homme ? Personne - pas même les empiristes - n'a jamais nommé Raison la simple ordonnance - quelle qu'elle soit - de nos pensées. Il faut, pour un "rationaliste", que cette ordonnance reproduise ou constitue l'ordre de l'Être. Ainsi la Raison est un certain rapport de la connaissance et de l'Être. De ce point de vue, si le rapport de la totalisation historique et de la Vérité totalisante doit pouvoir exister et si ce rapport est un double mouvement dans la connaissance et dans l'Être, il sera légitime d'appeler cette relation mouvante une Raison ; le but de ma recherche sera donc d'établir si la Raison positiviste des sciences naturelles est bien celle que nous retrouvons dans le développement de l'anthropologie ou si la connaissance et la compréhension de l'homme par l'homme impliquent non seulement des méthodes spécifiques mais une Raison nouvelle, c'est-à-dire une relation nouvelle entre la pensée et son objet. En d'autres mots, y a-t-il une Raison dialectique?»


Telecharger Jean-Paul Sartre - Critique de Raison Dialectique I


Jean-Paul Sartre - Critique de Raison Dialectique I

Sartre présentait ainsi lui-même cette Critique de la Raison dialectique : «Y a-t-il une Vérité de l'homme ? Personne - pas même les empiristes - n'a jamais nommé Raison la simple ordonnance - quelle qu'elle soit - de nos pensées. Il faut, pour un "rationaliste", que cette ordonnance reproduise ou constitue l'ordre de l'Être. Ainsi la Raison est un certain rapport de la connaissance et de l'Être. De ce point de vue, si le rapport de la totalisation historique et de la Vérité totalisante doit pouvoir exister et si ce rapport est un double mouvement dans la connaissance et dans l'Être, il sera légitime d'appeler cette relation mouvante une Raison ; le but de ma recherche sera donc d'établir si la Raison positiviste des sciences naturelles est bien celle que nous retrouvons dans le développement de l'anthropologie ou si la connaissance et la compréhension de l'homme par l'homme impliquent non seulement des méthodes spécifiques mais une Raison nouvelle, c'est-à-dire une relation nouvelle entre la pensée et son objet. En d'autres mots, y a-t-il une Raison dialectique?»


Telecharger Les Mots, Jean-Paul Sartre


Les Mots, Jean-Paul Sartre


Jean-Paul Sartre est un écrivain de langue française, philosophe engagé politiquement dans son siècle, également dramaturge, romancier, nouvelliste et essayiste. Né le 21 juin 1905 à Paris, il y décède le 15 avril 1980.

Il est notamment connu pour sa philosophie "existentialiste". Ses œuvres majeures sont L'Être et le Néant, L'existentialisme est un humanisme et Critique de la raison dialectique.

Les Mots est le titre d'une autobiographie publiée par Jean-Paul Sartre en 1964. Le récit couvre son enfance de 4 à 11 ans et se divise en deux parties : « Lire » et « Écrire » et constitue en fait ses adieux à la littérature.

Selon Philippe Lejeune, ces deux parties ne sont qu'une façade et ne révèlent pas la progression chronologique de l'œuvre. Il considère que le texte devrait plutôt être divisé en cinq parties qu'il appelle « actes » :

- Le premier acte présente dans un ordre chronologique la préhistoire de l'enfant en donnant ses origines familiales.
- Le deuxième acte évoque les différentes comédies qu'a joué Sartre sous l'influence de ses parents en s'enfermant dans un monde imaginaire.
- Le troisième acte est la prise de conscience de son imposture, sa contingence, sa peur de la mort et sa laideur.
- Le quatrième acte présente le développement d'une nouvelle imposture, dans laquelle Sartre prend diverses postures d'écrivain.
- Le cinquième acte évoque la folie de Sartre, qu'il considère comme la source de son dynamisme ainsi que l'annonce d'un second livre qu'il n'écrivit finalement pas car il s'éteignit.


Telecharger L'Être et le Néant - Jean-Paul Sartre


L'Être et le Néant - Jean-Paul Sartre


Ce chef-d'oeuvre de la philosophie française de tradition cartésienne, devenu le livre culte des existentialistes, porte l'empreinte d'un dialogue critique avec la philosophie allemande (Hegel, Husserl, Heidegger). À la phénoménologie, il emprunte son vocabulaire technique, mais aussi les sophistications d'une méthode visant à dévoiler "l'être de la conscience". Toutefois, les pages consacrées à la description des comportements de mauvaise foi sont d'un abord plus facile. Sartre excelle dans le récit de situations qui révèlent les ruses de la conscience qui se ment à elle-même. Ainsi, le garçon de café qui se prend pour un garçon de café, sans chercher à réaliser son être autrement, parvient à fuir liberté et angoisse. De même, la femme qui abandonne son bras comme une chose morte entre les mains de l'homme qui la désire, tout en lui tenant des propos éthérés, cherche à s'affranchir des affres de la décision. À parcourir à la terrasse d'un bistrot avec une nonchalance digne de Saint-Germain-des-Prés ou bien à lire avec pugnacité et engagement ? À vous de choisir !


Telecharger Une si douce Occupation. Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre 1940-1944 [pdf]


Une si douce Occupation. Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre 1940-1944 [pdf]

Editeur(s) : Albin Michel
Genre : Histoire
Langue : Français
Reliure : Relié


Une si douce Occupation. Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre 1940-1944 - Gilbert Joseph


Critique de Pierre Assouline

Sartre rattrapé par l�Occupation

Comment continuer à exercer la sartrologie dans un milieu spécialisé de plus en plus dominé par la sartrolâtrie ? Ingrid Galster ne doit même plus de poser la question. Professeur à l'université de Paderborn, experte notamment de la réception des pièces de Jean-Paul Sartre sous l'Occupation et de l'impact de l'oeuvre de Simone de Beauvoir, elle a été récemment mise au ban par les gardiens du temple pour avoir osé ébrécher la statue : elle assure mordicus, avec quelques autres, qu'à la rentrée 1941, Sartre a pris son poste de prof de philo au lycée Condorcet parce que son titulaire Henri Dreyfus-Le Foyer avait été exclu de l'enseignement en application des lois raciales. Ce qui n'est effectivement pas à son honneur. A quoi les gardiens de la mémoire ne cessent de répliquer qu'il avait succédé en réalité à Ferdinand Alquié, raisonnement sophiste s'il en fut puisque celui-ci n'était qu'un remplaçant non titularisé en attendant que le titulaire prenne le poste. Plusieurs années que les uns (Ingrid Galster, Jean Daniel, Michel Winock...) et les autres (Claude Lanzmann, Michel Contat, Juliette Simont, Bertrand Poirot-Delpech, Annie Cohen-Solal...) s'affrontent et s'envoient parfois des noms d'oiseaux autour de cette affaire. Ingrid Galster y revient dans la revue Commentaire (No114 été 2006) sous le titre univoque "Réponse à une diffamation". Elle y reproche leur "mauvaise foi" aux gardiens du temple. A ses yeux, plutôt que de persister dans une posture de combat, la recherche sartrienne serait mieux inspirée de "comprendre la relation entre la vie et l'oeuvre quand Sartre théorise la mauvaise foi (à propos de L'Etre et le néant) au moment même de la pratiquer, en refoulant le fait qu'il doit son loisir, pour écrire son texte de philosophie et ses textes contre Vichy, à l'exclusion anti-juive". Pour elle, il est clair qu'il bénéficiait d'un "effet d'aubaine". Mais, non contente de leur mettre les points sur les "i", Ingrid Galster en profite pour embrayer sur une nouvelle polémique (la prochaine ?). Elle fait écho dans un P.S. à un livre de Fabienne Federini Ecrire ou combattre. Des intellectuels prennent les armes 1942-1944 qui vient de paraître à La Découverte. L'auteur a attiré son attention sur la page 187 dans laquelle elle reproduit ce document trouvé aux Archives Nationales :

"Je soussigné Jean-Paul Sartre, professeur de philosophie, déclare sur l'honneur n'avoir jamais appartenu à l'une des organisations définies à l'article 1 de la loi du 13 août 1940 portant interdiction des associations secrètes. Je prends l'engagement de ne jamais adhérer à une telle organisation au cas où elle viendrait se reconstituer."

Dans le langage de l'époque, il s'agit bien évidemment et exclusivement de la franc-maçonnerie. Un document à analyser à la lumière des reproches adressés par Sartre à Beauvoir après qu'elle eut signé, comme tant d'autres, un papier confirmant qu'elle n'était ni juive ni franc-maçonne. Sous l'Occupation, on ne pouvait monter de pièce de théâtre sans confirmer sans qualité d'"aryen". Choses que Sartre, dans les années 70, assurait n'avoir jamais fait, se disant trop "ancien prisonnier de guerre" pour s'abaisser à de tels compromis avec l'occupant. Il y a trente ans, il pouvait encore le dire à son biographe John Gerassi sans être démenti. Depuis, la recherche sur le fonctionnement de la machine intellectuelle sous la botte a fait beaucoup de progrès. Les archives sont sorties et elles ont parlé.


L'auteur


Historien, Gilbert Joseph a publié plusieurs ouvrages, parmi lesquels Mission sans retour, l�affaire Wallenberg (Albin Michel, 1982) et Une si douce Occupation, Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre 1940-1944 (Albin Michel, 1991).



Telecharger Jean-Paul Malaval - La belle étrangère


Jean-Paul Malaval - La belle étrangère


Au lendemain de la Libération, dans le bourg de Marlianges, en Corrèze, c'est la consternation : le vieux Maximin Maringot a décidé de céder sa propriété des Allognes à ses métayers, les Battisteli. La vente de cette terre, aussi ingrate soit-elle, à des immigrés italiens est perçue comme une trahison. En butte au mépris et aux provocations, les Battisteli se découvrent un allié providentiel en la personne du médecin Bertrand Jouve. Pourquoi cet homme distingué prend-il la défense des Italiens ? On le soupçonne d'avoir pour maîtresse Clara, la fille Battisteli, dont la jeune beauté attise les convoitises. D'aucuns croient que le souvenir encore vivace des horreurs de l'Occupation ramènera les esprits à la raison. Mais que peut la raison dans un climat délétère où la haine devient vite criminelle ?





Notre site n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possédez l'original. Ni notre site, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront être tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.
Telechargement en VF gratuit des Romans, Magazines et Livres en bonne qualite, telecharger gratuitement Romans, Livres, EBooks, Journaux, Magazines, Autoformation, Magazines sur 1fichier, uptobox , uploaded..
www.celine-dehors.fr : un site pour Télécharger en VF rapide et illimité et Télécharger gratuitement des Romans, Ebooks, Magazines, Journaux, Autoformation sur des hebergeurs gratuit : Uptobox, 1Fichier, uploaded.
Disclamer / DMCA Ebooks © 2018